En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo Université Clermont Auvergne & associés

Unité de Nutrition Humaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

souris CARE-LUC

Une lignée de souris transgénique luminescente pour visualiser un stress nutritionnel
souris Luc bandeau

Contact: Alain Bruhat 

 Lors d’un repas, l’organisme va se charger de digérer, d’assimiler et de métaboliser les aliments et les boissons ingérés. Un déséquilibre alimentaire entre les différents nutriments (glucides, lipides, protéines) contribue à la mise en place d’un stress nutritionnel qui va déclencher en aval un stress cellulaire au niveau des différents tissus et organes. Cette réponse cellulaire implique des cascades de voies de signalisation qui vont contribuer à mettre en place un programme d’adaptation au stress.
    Parmi les voies de signalisation activées lors d’un stress nutritionnel, la voie eIF2α/ATF4 joue un rôle clé dans la réponse adaptative de l’organisme. Cette voie est contrôlée par plusieurs kinases dont notamment GCN2 et PERK, respectivement activées par un repas carencé en un acide aminé (AA) indispensable et par un régime riche en graisses (Figure, panneau A). Ces kinases sont capables de phosphoryler la sous-unité α du facteur d’initiation de la traduction eIF2 qui va provoquer l’induction de la traduction de l’ARNm du facteur de transcription ATF4. Ce facteur va interagir avec des séquences promotrices spécifiques appelées séquences CARE (C/EBP-ATF-Responsive Element) et activer la transcription d’un grand nombre de gènes impliqués dans le processus d’adaptation de la cellule au stress (lutte contre le stress oxydant, autophagie….).
    Afin de pouvoir visualiser l’activation de cette voie de signalisation en réponse à un stress nutritionnel au niveau de l’animal entier, nous avons récemment généré une lignée de souris transgénique appelée CARE-LUC qui exprime le gène rapporteur luciférase (LUC) sous le contrôle de séquences CARE capables de fixer le facteur de transcription ATF4 (Figure, panneau A). La luciférase exprimée dans les différents tissus catalyse l’oxydation de la luciférine injectée à l’animal. La lumière émise lors de cette réaction est donc proportionnelle à l’expression du gène luciférase. Sa détection permet ainsi de visualiser l’activation de la voie eIF2α/ATF4 en fonction de situations nutritionnelles ou physiopathologiques au niveau (1) de l’animal entier vivant par imagerie bioluminescente, (2) de chaque organe ou tissu par imagerie bioluminescente et dosage enzymatique et (3) de chaque cellule par immuno-histologie en utilisant un anticorps anti-luciférase.
    En particulier, cette lignée transgénique nous a permis de visualiser l’activation de la voie eIF2α/ATF4 lors d’un stress nutritionnel consécutif à la consommation d’un régime carencé en un acide aminé essentiel (isoleucine, lysine) que l’organisme n’est pas capable de synthétiser, ou d’un régime riche en graisses (Figure, panneau B). Les résultats obtenus par visualisation de la bioluminescence et dosage de l’activité luciférase montrent que, 6 heures après un repas carencé en un acide aminé indispensable, la voie eIF2α/ATF4 est activée notamment dans le foie, le pancréas, le cerveau et les tissus adipeux (TA) blancs et bruns (Figure, panneaux C et D). Des expériences d’immunohistochimie, ont permis de confirmer l’activation de cette voie dans les hépatocytes (Figure, panneau E). Par contre, aucune activation n’est détectée suite à la consommation d’un repas carencé en alanine, un acide aminé non essentiel que l’organisme est capable de synthétiser.
    Les applications de cette souris CARE-LUC concernent d’abord l’étude de l’équilibre et de la qualité nutritionnelle d’un régime alimentaire et de ses conséquences sur les grandes fonctions physiologiques. D’autre part, étant donné que la voie eIF2α/ATF4 est impliquée dans toute une série de situations physiopathologiques (maladies neurodégénératives, cancer….), la souris CARE-LUC pourra être utilisée pour mieux comprendre le rôle joué par cette voie et pour tester des drogues pharmacologiques capables de moduler son activation.

A propos de cette souris CARE-LUC